Tiens bon, capitaine !

Tiens bon, capitaine !

Par Ariane Collins

Tu étais là, sur ton île...
Quand un grand voilier est arrivé,
le plus beau, le plus fort à tes yeux,
Il t'a demandé d'être son capitaine.
Les yeux pleins d'eau, le coeur en émoi,
Tu as accepté de relever le défi et de partir en mer.

Au début, l'eau est calme...
Le soleil se couche doucement à l'horizon, tu t'émerveilles devant la beauté et le dépaysement que t'apporte ton nouveau rôle de capitaine.

Mais plus tu t'éloignes du rivage, plus tu t'aperçois que le voyage ne se passe pas comme prévu...

Tu dois contourner des récifs, affronter de violentes tempêtes...

Tu ne sais pas si c'est ton manque d'expérience comme capitaine, ou si c'est ton bateau qui n'est pas conçu pour naviguer dans les grandes mers.



Tu finis par te dire que tu aurais peut-être besoin d'un équipage pour manoeuvrer ta caravelle. Au prochain port, tu embarqueras des marins pour t'assister dans cette tâche.
Mais trop souvent, le prochain port est bien loin...

Tu t'armes de patience en attendant...
Tu tiens la barre comme tu peux,
Malgré tes bras fatigués et ton regard qui se trouble, tu t'accroches. Tu as déjà entendu « Un capitaine n'abandonne jamais son navire »
Tu en comprends l'essence maintenant.

Puis, lueur d'espoir... tu aperçois le prochain port...  Tu amarres ton beau voilier, le temps d'embarquer ton nouvel équipage.

Tes matelots te rassurent :
« Tu es un bon capitaine !
Et ton magnifique bateau à voiles, il est parfait comme il est. »

Certes, certains bateaux sont plus forts,
D'immenses brise-glaces qui percent les eaux gelées.
Ou de gigantesques navires qui peuvent parcourir rapidement de longues distances...
Mais ton bateau n'est pas moins important,
Tu n'as qu'à apprendre à naviguer différemment ...
Il est beau, avec sa figure de proue colorée
Son haut mat qui se perd dans les nuages...
Le vent dans ses voiles, tu dois le laisser te guider...

L'océan ne s'adapte pas à ses voyageurs, ce ne sera pas facile.
Tu ne pourras pas éviter toutes les vagues,
Et tu devras parfois prendre le chemin le plus long. Tu ne sauras jamais vraiment dans quelle direction le vent vous mènera.

Mais promis, c'est un voyage magnifique.
Tout au long du parcours, il y aura des changements d'équipage.
Parfois, ton voilier apprendra de nouvelles manoeuvres, et tu seras mieux outillé pour faire face aux bourrasques.
Sois fier d'avoir été choisi comme capitaine. Sois fier de guider le plus beau des vaisseaux.❤

 

Il y a 10 ans, la pédopsychiatre qui a diagnostiqué mon fils aîné m'a dit ces paroles « C'est gros ce que tu vis. Un navire en pleine tempête. Mais t'es un bon capitaine, tiens bon ! »  Je me suis accrochée à ces paroles dans les moments difficiles. Aujourd'hui, j'ai voulu en faire un texte pour, à mon tour, encourager d'autres capitaines qui vivent les mêmes tempêtes.

Partager cet article...
Publication précédente Publication suivante

Commentaires

  • Julie Bergeron - December 27, 2020

    Je suis aussi une Capitaine.
    Fais du bien de lire ça!

Laisser un commentaire