Le temps s’arrête

Par Geneviève Martin

Chaque fois que mon regard se pose sur toi, le temps s’arrête. Il se fige. Le temps n’est rien, il n’est plus. 

J’ai trop entendu les mères crier à leurs enfants qu’ils sont trop « évarvé » et qu’elles s’ennuient du temps où ils ne parlaient pas encore...

Pendant ce temps, mon enfant ne parlait pas et je n’avais aucune idée si un jour j’allais entendre sa petite voix me dire « Maman ». 

À chaque calin en publique une dame me souffle d’un air complice : « Profite-en ! Ça passe trop vite... » Mais moi je sais très bien que mon enfant restera petit toute sa vie. 

Pendant que les mère courent encourager leurs enfants au match de hockey, moi j’endort mon enfant qui a tant besoin de sa sieste pour fonctionner. 

pendant que je pousse mon enfant dans sa chaise adaptée, j’aperçois une femme dire à sa fille : « Arrête donc de faire ton autiste ! » Mes yeux se baissent soudainement sur mon « autiste » et je ne vois plus cette femme. Je ne vois que la vie et l’amour profond. Je suis triste pour elle. Je me dis que mon enfant m’a reconnecté avec les vraies valeurs. 

La vie va vite, vraiment trop vite. On cherche à gagner du temps, on a peur de perdre une seule seconde...

 

Mais je pense que quand on prend le temps de s’arrêter et d’apprécier les petits moments merveilleux que nos enfants nous offrent, c’est à ce moment précis que le temps s’arrête vraiment. Ils ont ce pouvoir de mettre sur pause nos angoisses de parents trop pressés et de rendre visible cette beauté inexplorée par la majorité des gens. 

Nous sommes chanceux nous les parents d’enfants différents car nous voyons, nous aussi, la vie sous un oeil différent. 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés