Je t’en passe un papier !

Je t’en passe un papier !

Par Vanessa Lavoie

Du papier, ça semble anodin comme titre ! Mais pour les parents d’enfants vivant avec un handicap, c’est une tâche dont on doit souvent accorder beaucoup de temps !

Voici le topo : 

  • Ton enfant a besoin de couches ? Tu dois remplir des papiers.
  • Ton enfant a besoin d’aller à ses suivis à l’extérieur de la région ? Tu dois remplir des papiers.
  • Tu as besoin de ressources à l’école ? Tu dois remplir des papiers.

Bon maintenant que j’ai ton attention, tu comprends ce que je veux dire par papiers ! Mais encore… Les papiers ce n’est pas tout. Je parle ici de la lourdeur des démarches à entreprendre pour les nouveaux superparents ou les superparents en général. Par superparents, je parle évidemment des parents d’enfants différents. Parler au téléphone pendant des heures pour décortiquer le système gouvernemental, s’obstiner avec les hauts placés qui ont un protocole à suivre, défendre son point sur l’état de santé de son enfant, courir chercher un document qui vient confirmer le premier, etc. Oui, j’ai tout fait ça.

Pourquoi j’ai réussi à avoir ce dont mon enfant a besoin (du moins une partie de mes objectifs) ? Parce que je suis tenace. Tellement tenace que j’en suis venue à quitter mon emploi pour me consacrer à plein temps aux besoins de ma famille. Je passe en moyenne 30 heures par semaine à remplir des papiers pour démêler les autres papiers et je ne parle pas encore des heures passées au téléphone !

Je tenais à vous parler de ce point important qu’est tout le reste qui vient avec la vie que nous vivons. Ce n’est pas seulement de la réadaptation, des jeux ou des rendez-vous médicaux. C’est aussi la paperasse !

Partager cet article...
Publication précédente Publication suivante

Commentaires

Laisser un commentaire